Rencontre avec femme russe Rencontres femmes russes agence matrimoniale Lyon
  • amour roumaine
  • Rencontre site roumaine
  • cherche donna russe
  • plus belle fille
  • agence matrimoniale Marseille
  • fille russes

Accueil » agence de l est » Interview de Anastasia et Yannick: Je dois mon bonheur à Affinités !

Club de rencontre

Problème d'identification ? Rencontre femmes russes

Agence matrimoniale franco russe

Derniers interviews

Autres interviews »

Dernières adhérentes russes ou de l'Est Recherche

  • Belle femme Ukrainienne pour rencontre PoltavaMarina
  • Belle femme Ukrainienne pour rencontre KhersonMaria
  • Belle femme Ukrainienne pour rencontre PoltavaInna
  • Belle femme Ukrainienne pour rencontre GorlovkaOlesya
  • Belle femme Ukrainienne pour rencontre GorlovkaYana
  • Belle femme Ukrainienne pour rencontre GorlovkaAnna

Témoignage » Interviews

Interview de Anastasia et Yannick: Je dois mon bonheur à Affinités !

"Affinités m’a apporté énormément de choses par rapport à la découverte d’une culture, m’a redonné confiance en moi et puis j’ai rencontré la femme de ma vie."

  • Anastasia, Juriste, 34 ans de Naberezhnye Chelny (Russie).
  • Yannick, Directeur Industriel, 41 ans de Serezin du Rhône (France).


J’étais limite dans un conte de fée, tombé sous le charme."

Petit à petit je faisais partie de sa vie et elle de la mienne..."

ND : Qu’est ce qui vous a amenés à vous inscrire chez Eurochallenges ?

Yannick : Après mon divorce et une inscription dans une agence matrimoniale classique, il m’a semblé très difficile de nouer une relation sérieuse avec une femme française: influence d’une société dite moderne de plus en plus consommatrice, en mode zapping en quasi permanence, y compris dans les relations humaines. J’ai voulu croire en quelque chose de différent au-delà de nos frontières.
Anastasia : Divorcée également, je souhaitais retrouver l'amour auprès d'un homme gentil, attentionné et dont je pourrais prendre soin.

ND : Quels étaient vos objectifs en vous inscrivant ?

Yannick : Mon objectif était de rencontrer une personne avec des valeurs morales, simple dans sa relation aux autres, et avec l’envie de créer une famille. Mais au-delà de cet objectif premier, j’ai surtout appris à connaître une culture, j’ai commencé à apprendre le russe. Dès le début, j’ai eu envie de cette ouverture sur le monde et plus particulièrement sur la Russie, un grand pays où le quotidien des gens est loin d’être le nôtre. Quelques jours dans ce pays vous ramènent indéniablement vers d’autres réalités et d’autres valeurs.
Anastasia : Pouvoir trouver l'amour auprès d'un homme avec de vraies valeurs.

ND : Comment s’est déroulée votre adhésion avant votre rencontre ?

Yannick : L’adhésion est relativement simple. Vous rencontrez une personne qui vous explique le type de relation que vous allez développer dans les semaines à venir : vous recevez des lettres, et vous en envoyez aux personnes de votre choix et qui auront le loisir de vous répondre. Par la suite, vous développez des échanges, jusqu'à vouloir rencontrer la personne avec laquelle vous avez le plus d'affinités.
Anastasia : Après le renvoi de son profil, on reçoit des dossiers de messieurs, il y a le plaisir d'entreprendre plusieurs contacts et cela jusqu'à son coup de coeur !

ND : Combien de personnes avez-vous vues avant de vous rencontrer ?

Yannick : L’important, c’est ma rencontre avec Nastya.
Anastasia : Aucune autre personne.

ND : A quelle date avez-vous commencé à correspondre ?

Le couple : Notre correspondance écrite a démarré en mai.

ND : Depuis combien temps étiez-vous inscrit chez Eurochallenges ?

Yannick : Inscription le 15 novembre, mariage le 16 juillet. Le temps s’écoule « à la russe », nous serions tentés de dire. Et ce qui ne peut être fait aujourd’hui sera fait demain.
Anastasia : Je me suis inscrite en avril.

ND : Quels détails vous ont séduit dans son dossier de présentation pour que vous ayez eu envie de lui répondre ?

Yannick : Un charme énorme, d’une beauté naturelle, aimant la nature comme moi, plutôt sportive. J’ai répondu à sa lettre…. Puis, j’ai aimé ses correspondances suivantes plus développées. Petit à petit je faisais partie de sa vie et elle de la mienne.
Anastasia : En plus d'être un bel homme Yannick m'a encore plus charmée par sa gentillesse, son attention, son écoute, ses valeurs et ses principes, je me suis sentie belle, comprise et surtout, plus seule, ma moitié a été complétée.

ND : Au bout de combien de temps vous êtes-vous rencontrés réellement ?

Le couple : Nous nous sommes rencontrés après un an, ce qui est très long. En fait, pour différentes raisons, nous ne nous sommes pas vus avant. Il faut dire que la rencontre, qui est une étape essentielle, est consommatrice de temps et qu’il faut passer plusieurs jours pour apprendre à connaître la personne rencontrée.

ND : Votre première rencontre a t-elle confirmé vos impressions nées durant votre correspondance?

Yannick : En fait, lorsque je l’ai rencontrée la première fois, j’étais limite dans un conte de fée, tombé sous le charme. Elle était en tout point comme dans ses lettres. Son côté « attentionnée » dans les détails d’un repas partagé rapidement a tout de suite retenu mon attention.
Anastasia : Elle a encore plus confirmé mes sentiments.

ND : Quels étaient vos sentiments juste avant la première rencontre ?

Yannick : Je ne voulais pas m’imaginer que j’allais rencontrer la femme de ma vie, la peur d’une communication difficile, d’être déçu. Aussi, je me disais que le minimum serait de passer de belles vacances dans le sud de la France avec l’intéressée. Mais rapidement, les barrières se sont effacées et je suis tombé sous le charme.
Anastasia : J'étais assez stressée dans la mesure où je craignais de ne pas lui plaire, mais après nos premiers regards, j'étais rassurée et heureuse d'être avec lui.

ND : Comment s’est déroulée votre rencontre ?

Le couple : Une première rencontre avec énormément d’émotions. De très bons moments de découverte mutuelle. Puis, le début d’un apprentissage d’une culture différente. Avec Nastya, certains traits de nos personnalités se sont avérés identiques, la communication en anglais a permis de se comprendre assez facilement.

ND : A quel moment de votre correspondance êtes vous tombé amoureux(se) ?

Yannick : Son agence m’avait envoyé une lettre de sa part. Son profil m’a de suite intéressé: une photo et des goûts en adéquation avec mes attentes. La correspondance écrite est importante et les appels téléphoniques permettent rapidement de se focaliser sur les personnes avec qui une affinité peut se développer. Beaucoup de personnes très intéressantes ont manifesté de l’intérêt pour mon dossier, mais Nastya a toujours su retenir mon attention…
Anastasia : J'ai pu consulter le profil de Yannick et ses photos m'ont beaucoup plu, j'ai eu un vrai coup de coeur, par la suite, nos échanges m'ont permise de tomber amoureuse d'un homme charmant !

ND : Avez-vous eu une technique particulière pour la/le séduire ?

Yannick : Je crois que la communication écrite et téléphonique ainsi que le long délai jusqu’à la date de la première rencontre nous ont déjà énormément rapprochés. Cela créè cette valeur dans les sentiments, ce que je recherchais.
Anastasia : Je suis restée moi même, c'est le meilleur moyen de réussir et faire durer sa relation.

ND : Qu’est-ce qui vous a séduit chez l’un et chez l’autre ?

Yannick : J’ai aimé sa féminité, sa beauté naturelle, nos valeurs communes, son côté aimant, ses attentions et son niveau culturel qui lui permettra de rapidement prendre ses repères en France.
Anastasia : J'ai aimé son côté attentionné et une certaine force de caractère.

ND : Quels sont vos projets pour le futur ?

Le couple : L’intégration de Nastya et la venue de son fils en France. Puis, son apprentissage de la langue française est également d’actualité pour favoriser son insertion professionnelle. Nous prévoyons également quelques week-ends romantiques qui seront l’occasion pour Nastya de découvrir la France.

ND : Sentez-vous une différence de culture entre vous ?

Le couple : Notre différence de culture est énorme. Mais c’est certainement ce qui nous anime au quotidien.
Yannick : Je crois que ce chemin fait avec Nastya depuis deux ans, c’est également pour chacun, une ouverture sur une partie du monde, au-delà de nos frontières respectives. Cela demande attention, compréhension et une bonne dose d’ouverture d’esprit.

ND : D’après vous, qu’est-ce qui différencie les femmes russes des femmes françaises ?

Yannick : Il y a chez la femme russe tout un comportement, toute une culture autour du bonheur de la famille, du couple. C’est très perceptible lorsque vous partagez le quotidien. Le superficiel prend une place moindre. L’attention mutuelle devient alors prépondérante.

ND : D’après vous, qu’est-ce qui différencie les hommes français des hommes russes ?

Anastasia : Les hommes français sont plus attentionnés. La culture française, le savoir vivre à la française sont les atouts liés à votre histoire.

ND : Finalement, êtes-vous satisfaits des services d’Eurochallenges ?

Yannick : Globalement, je suis satisfait de l’expérience vécue avec Eurochallenges. Elle m’a apporté énormément de choses par rapport à la découverte d’une culture, elle m’a redonné confiance en moi et puis j’ai rencontré la femme de ma vie.
Anastasia : Plus que satisfaite, je dois mon bonheur à Eurochallenges.

ND : Qu’avez-vous préféré dans le fonctionnement d’Eurochallenges ?

Yannick : Le fait que des femmes puissent prendre l’initiative dans la correspondance est ce qui m’a le plus séduit. Je retiens une phrase lue sur les mariages mixtes. « …C’est la femme russe qui choisit… ». L’apparente douceur masque dans bien des cas une personnalité forte où l’envie de réussir un projet de vie est une réelle motivation pour la femme russe. L’initiative de cette dernière est je crois essentielle dans un contexte où la différence de vie pourrait amener certaines femmes à accepter un peu par défaut certains hommes français.
Anastasia : La possibilité d'entrer rapidement en correspondance avec les gens.

ND : Quel message avez-vous envie de faire passer à nos adhérent(e)s qui cherchent encore l'âme sœur aujourd'hui ?

Yannick : Apprenez à connaître, à aimer la Russie et sa culture. C’est essentiel pour comprendre les personnes que vous serez amenés à rencontrer. Il y a forcément une personne qui vous correspond par delà nos frontières, dans un contexte où le charme français opère toujours. La femme russe choisit, il ne faut jamais l’oublier, malgré tout. L’hésitation à s’engager pour l’une d’elle signifiera pour vous qu’il faut passer votre chemin.

ND : Merci à tous les deux, nous vous souhaitons beaucoup de bonheur !

Propos recueillis par Nadine DURAND, 
EUROCHALLENGES  

Vidéo de Anastasia et Yannick

Témoignage Agence matrimoniale : Anastasia et Yannick , une union franco-russe par Eurochallenges


Témoignage Agence matrimoniale : Anastasia et Yannick , une union franco-russe par Eurochallenges from Eurochallenges France on Vimeo.


Sorti d'un divorce assez difficile, j'ai voulu tenter une première expérience dans une agence matrimoniale classique avec des femmes françaises. Cette expérience infructueuse m'a amené à vouloir faire connaissance avec des personnes d'une autre culture, vivant selon certains principes et valeurs qu'on ne retrouve plus en France. Je ne retrouvais plus l'envie d'un engagement loyal chez les femmes que je rencontrais. J'ai donc voulu tenter une nouvelle expérience et je me suis inscrit chez Eurochallenges...

Leur Album Photos: Anastasia et Yannick.